Le mot de la fédération

Chers amis,

Bienvenue sur le site des Républicains des Hauts-de-Seine.

Depuis plusieurs années, la France est en crise.

Économique et sociale bien sûr, avec l’explosion du chômage, la stagnation du pouvoir d’achat, les délocalisations, la désindustrialisation, le départ des jeunes…

Politique ensuite, avec les difficultés qui ont frappé et qui frappent encore toutes les formations de gouvernement qui ont du mal à passer du mode incantatoire de l’opposition, à des réussites concrètes et reconnues par la population une fois au pouvoir.

Mais la crise est bien pire que si elle n’était qu’économique, sociale et politique. C’est une crise d’identité, de destin, c’est une « crise de l’être ». Les français doutent de leur pays, et pas seulement de leurs dirigeants… L’Europe, la mondialisation, la remise en cause perpétuelle de son Histoire, de ses valeurs, de ses traditions, rend le français inquiet et angoissé.

Cette angoisse existentielle se répercute sévèrement sur les institutions, au point que la République est fragilisée et contestée.

Bien sûr, la responsabilité des gouvernants socialistes enserrés dans leurs dogmes au lieu de comprendre les aspirations est immense, mais elle n’est pas tout !

La République est le symbole de l’unité nationale, de la pérennité de notre Nation, de sa capacité de sursaut, de la défense de l’essentiel de notre souveraineté.

Oui, la République doit être au cœur du débat présidentiel, des choix proposés, d’une vision pour les vingt ans à venir. Alors oui, quelle plus belle appellation que « Les Républicains » ? Il ne s’agit nullement de confisquer la République à notre profit, elle appartient à tous les français, quelles que soient leurs convictions, mais de signifier qu’une formation fera de la défense et illustration de la République, de son raffermissement, du rétablissement de son autorité, le fondement de son programme et de ses projets.

Il s’agit d’un appel au rassemblement du plus grand nombre de français pour faire en sorte que la République soit une grande espérance pour chacun demain.

La République est notre bien commun, mais « Les Républicains » seront comme les soldats de l’an 2, ceux qui porteront des idées fortes, pour la remettre à sa vraie place, au cœur de la vie politique, au cœur des français, ceux qui ne se contenteront pas de la « vivre » mais de la conforter pour qu’elle soit respectée.

Roger KAROUTCHI, Secrétaire départemental de la Fédération des Républicains des Hauts-de-Seine


6 Décembre 2015

Merci de votre mobilisation. C’est elle qui permet à la liste de Valérie Pécresse d’être largement en tête du scrutin dans les Hauts-de-Seine avec 39,6 %, meilleur score de Valérie Pécresse en Ile-de-France, alors que notre département parvient à contenir le FN à 12%. Les élus, les militants des Républicains ont été au rendez-vous pour apporter un soutien sans faille à nos candidats, conduits dans notre département par Thierry Solère, et pour incarner tant le sentiment patriotique et républicain que la volonté de tourner la page des socialistes, au pouvoir dans la Région depuis plus de 17 ans.

Mais le succès n’est pas encore la victoire ! La bataille continue, car rien n’est jamais acquis. Il faut le dire avec force ! Toute voix pour le FN est en réalité une voix pour la Gauche. L’espérance que nous représentons pour l’Ile de France ne doit pas être ternie par l’imposture du Front National. 

Dans ce combat et dans le contexte national que nous connaissons, notre unité est une force.

Nous comptons sur chacune et sur chacun d’entre vous pour accentuer tout au long de cette semaine décisive les efforts qui nous permettront de remporter la victoire. Celle-ci, dans la région capitale, aura un impact important à l’échelle du pays. Retrouvons nous mercredi soir dès 18h30 à Issy-les-Moulineaux au Palais des Sports Robert Charpentier (6 boulevard des Frères Voisin 92130 Issy-les-Moulineaux) autour de Valérie Pécresse.

Gagner l’Ile de France sera une victoire nationale. 

Ne relâchons pas nos efforts ! Car c’est sur le terrain, par notre présence, par notre force de conviction que nous pouvons l’assurer.

Merci de tout cœur de votre mobilisation !

Amicalement

Jean-Jacques GUILLET, Président de la Fédération
Roger KAROUTCHI, Secrétaire Départemental

RESULTATS SUR LES HAUTS-DE-SEINE


14 Novembre 2015

En cette période dramatique il faut que la Nation reste soudée autour des victimes,des familles effondrées,de nos policiers,gendarmes,militaires,services de renseignement..Le temps des responsabilités viendra..Mais en Janvier dernier j’ai dejà soutenu cette unité et voté tout ce que le Gouvernement demandait même si je me suis exprimé plusieurs fois pour dire que c’était loin de suffire..Aujourd’hui l’horreur est là,prête à se reproduire car la France incarne avec les droits de l’homme, la liberté et les Lumières tout ce que les fanatiques djihadistes détestent..Alors oui si la France est en guerre qu’elle la fasse:inversion des alliances et rapprochement avec la Russie pour opérer efficacement en Syrie,priorité à la lutte contre l’intégrisme violent,expulsions,déchéances de nationalités,poursuites contre les réseaux appelant au meurtre ou en faisant l’apologie..L’état d’urgence est nécessaire,mais une législation d’exception aussi..La sécurité absolue n’existe pas mais si nous n’agissons pas avec force nous porterons une responsabilité lourde ..La France a connu bien des drames dans son Histoire et bien des sursauts..Soyons à la hauteur..

Roger KAROUTCHI, Secrétaire départemental de la fédération des Républicains des Hauts-de-Seine

21 Juin 2015
La victoire des candidats des Républicains aux élections partielles d’Asnieres et de Clichy est sans appel. Dans les deux villes les électeurs apportent un soutien massif à la droite et au centre qui se présentaient unis.
A Asnières, le maire sortant Républicain, Manuel Aeschlimann se voit conforter dans son action par un score jamais atteint.
A Clichy Remi Muzeau met fin à 90 ans de règne socialiste sur la commune. Le résultat qu’il obtient est significatif des espoirs qu’il porte avec son équipe.
Après Puteaux oú Joelle Ceccaldi-Raynaud a été réélue dimanche dernier dès le 1er tour ,le succès remporté à Asnières et Clichy confirme avec netteté le rejet par les électeurs de la politique socialiste et de ses représentants locaux. En confortant leurs positions dans le département oú elle dirige désormais 32 communes sur 36 et oú il n’y a plus aucune ville socialiste,la droite et le centre peuvent préparer avec confiance et énergie l’échéance des prochaines élections régionales qui doit être une nouvelle étape vers l’alternance.
J’adresse,au nom de tous les adhérents des Républicains des Hauts de Seine mes chaleureuses félicitations à Joelle Ceccaldi-Raynaud, Manuel Aeschlimann et Remi Muzeau qui nous montrent la voie des victoires futures.

Jean-Jacques Guillet
Député-Maire de Chaville
Président de la Fédération des Hauts de Seine des Républicains

WP SlimStat